Retour sur le 1er COPIL OPEN DATA Pays Basque

Publié le lundi 3 décembre 2018 - Plan Data 2018

Le 6 novembre 2018, les mairies participantes de l’expérimentation Open Data Pays Basque (Anglet, Bayonne, Biarritz, Bidart, Boucau, Cambo-les-Bains, Ciboure, Hasparren, Hendaye, Mouguerre, Saint Jean de Luz et Urrugne) se sont retrouvées à l’antic pour le premier Comité de Pilotage.

La réunion a permis de valider la méthodologie proposée :

  • Chaque participant avance à son rythme
  • Mutualisation des outils et des bonnes pratiques
  • antic se positionne en facilitateur et en animateur
  • évaluation de la soutenabilité d’une démarche open data avant toute publication

Travail en commun : les premiers jeux de données à ouvrir

Elle a également permis d’élaborer une stratégie commune d’ouverture de premiers jeux de données basée sur le Socle Commun des Données Locales (http://opendatalocale.net/scdl/) établi par l’association Open Data France (http://www.opendatafrance.net/).

D’autres jeux de données émanant des mairies pourraient représenter une richesse et une valorisation du Pays Basque (agenda culturel, lieux disposant d’un défibrillateur, etc.). Les participants qui le souhaitent feront l’inventaire des jeux de données disponibles et une analyse permettra d’examiner le potentiel de mise en commun.

Travail dans chaque mairie : établir une gouvernance de l’ouverture des données

Dès lors que l’identification des données disponibles a été faite et que le choix des premiers secteurs d’ouverture a été validé, il s’agit de mettre en place dans chaque organisation une gouvernance de l’ouverture de la donnée c’est-à-dire :

  1. Qui fera l’inventaire des données disponibles ?
  2. Qui identifiera les logiciels métiers produisant les données ?
  3. Qui mobilisera les personnes ressources sur ces logiciels ?
  4. Qui traitera les données (anonymisation et formatage pour une publication) ?
  5. Qui validera la qualité des données ?
  6. Qui donnera l’autorisation de publication des données ?
  7. Qui publiera les données pour les rendre accessibles ?

Pour ce faire, l’antic se tiendra à la disposition des participants :

  • Fourniture de documents et outils méthodologiques
  • Aide en présentiel à la demande pour chaque étapes si nécessaire

Poursuite des échanges entre les participants

Les échanges entre les participants sont riches d’enseignements et constituent une ressource importante. Leurs poursuites entre chaque réunion sont très importantes mais ne doivent pas générer une abondance de mails dans les boites aux lettres. Aussi, l’antic étudiera la possibilité d’utiliser un outil de discussion de groupe en ligne.

Projet à suivre!