Un nouveau plan d’actions pour l’antic en 2018!

Nouvelle année, nouvelles orientations pour l’antic qui recentre ses activités autour de 4 thématiques.

a

 

#1 – LA SENSIBILISATION DES ÉLUS ET AGENTS DU TERRITOIRE POUR FAVORISER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE

La méconnaissance de certains domaines du numérique dans de nombreuses collectivités ralentit la transformation des territoires. Beaucoup d’élus s’aperçoivent que le numérique est en train de créer d’immenses opportunités mais peu d’entre eux ont une compréhension globale du sujet qui s’avère pourtant nécessaire pour disposer d’une vision intégrale des enjeux.

L’antic propose d’élaborer une offre d’acculturation sur différents sujets essentiels pour décliner des contenus sur différents formats et animer un programme de sensibilisation.

xiu

 

#2 – L’ACCOMPAGNEMENT INNOVANT DES JEUNES ET DES ACTEURS DE L’ÉDUCATION/FORMATION DU TERRITOIRE

Si la jeunesse est l’avenir d’un territoire, le Pays Basque doit mettre en place une stratégie permettant de maintenir les jeunes sur son territoire, attirer de nouveaux jeunes via notamment son offre de formation ou les faire revenir une fois leurs études terminées et une première expérience professionnelle acquise.

Grâce à la multiplicité des acteurs qui la composent, notamment son collège 2 « établissements d’enseignement supérieur et de recherche », l’antic peut permettre d’identifier des attentes de problématiques de la jeunesse locale et faciliter leur prise en compte dans l’action publique, expérimenter des types d’intervention et en mesurer les impacts avant d’envisager leur généralisation, en lien avec les acteurs de l’éducation et de la formation du territoire.

Au cours de l’année 2018, l’antic poursuivra les travaux du projet européen YESict, soutenu par Erasmus +, qui vise à améliorer les compétences des jeunes collégiens en matière d’entrepreneuriat. Elle organisera les Rencontres Numériques sur la thématique « Jeunesse numérique et entrepreneuriat », et accompagnera divers acteurs du secteur (CFA de la CAPB, ADOENIA, etc.)

434130_atelier-intelligence-collective-nait-de-prise-compte-emotions

 

#3 – L’INNOVATION TERRITORIALE GRACE A L’INTELLIGENCE COLLECTIVE CITOYENNE VIA LE NUMÉRIQUE

Prendre en compte et intégrer la participation de celles et ceux qui font la ville, qui vivent dans la ville est un bon moyen d’obtenir d’une part l’adhésion à l’action publique mais surtout, d’autre part, de proposer des services beaucoup plus adaptés à la réalité du terrain et donc des utilisateurs. En s’appuyant sur l’intelligence collective citoyenne, la collectivité dispose d’une nouvelle ressource supplémentaire non négligeable à l’heure des optimisations budgétaires et de nouvelles capacités à appréhender ses projets et problématiques sous une autre vision.

Dans son programme « Ville agile », l’antic va proposer des clés méthodologiques aux collectivités afin de favoriser et utiliser l’intelligence collective citoyenne dans la gestion de la ville, faire monter en compétences sur les usages numériques, les acteurs du territoire (citoyens, élus, agents) et favoriser leur appropriation.

opendata

#4 – L’IMPULSION D’UNE DÉMARCHE COLLECTIVE D’OPEN DATA A L’ÉCHELLE DU TERRITOIRE

L’open data est un des outils permettant aux territoires et à leurs décideurs d’améliorer leur attractivité, de soutenir l’innovation, de moderniser les services publics tout en répondant à l’exigence nouvelle des citoyens en matière de transparence et de clarté dans l’action publique. Cependant, plusieurs facteurs de succès sont nécessaires pour l’adoption de l’open data dans les établissements publics : l’impulsion donnée par un acteur du numérique dont plusieurs collectivités sont membres, des temps de formation pour les élus et agentes, une AMO sur la durée pour accompagner les collectivités.

De par son positionnement et ses compétences, l’antic se positionne comme l’acteur clé pour lancer une démarche collective d’open data sur le territoire Pays basque, et créer puis fédérer un groupe pilote qui testera.

Certaines actions ont déjà démarré et d’autres sont en cours de préparation. Ce programme d’action sera définitivement validé lors de notre Assemblée Générale du 28 mars prochain.

(Crédit images, sources web)