Un stage estival à antic Pays Basque pour Mathilde, étudiante dans les Métiers du Numérique

Publié le vendredi 5 août 2022 - Vie associative

Mathilde FABREAPB : Bonjour Mathilde, bienvenue dans l’équipe Antic ! Peux-tu nous partager tes expériences réalisées avant cette nouvelle collaboration ?  

MF : Bonjour, avant de commencer j’aimerais remercier l’ensemble des membres de l’antic de me permettre de faire mon stage à l’association pour valider ma Licence Professionnelle Métiers du Numérique. Je les remercie également pour leur aide quotidienne qui me permet de découvrir chaque jour de nouvelles choses. 

Avant cette nouvelle collaboration, j’ai réalisé un BTS Assistant Manager qui m’a permis d’acquérir des compétences de gestion de projet notamment. Au cours de ma scolarité, j’ai eu la chance de pouvoir faire deux stages à l’étranger qui m’ont permis de développer mon niveau en anglais mais aussi mon autonomie de travail :  un stage à Berlin en tant qu’assistante de gestion et un autre en Angleterre en tant que vendeuse dans une association caritative. 

APB : Qu’as-tu découvert à ton arrivée dans la mission d’Antic Pays basque ?   

MF : J’ai découvert l’association grâce à un projet universitaire proposé par l’IUT de Bayonne lors de mon année scolaire 2021/2022. Ce projet visait à améliorer certaines fonctionnalités du site internet du projet PEPPY.  

Lors de mon arrivée, j’ai été accueillie par Emmanuel ARRECHEA, qui m’a présenté les membres de l’équipe ainsi que les locaux. Il m’a ensuite partagé les informations concernant les missions que j’allais effectuer pendant ce stage. Grâce à ces premières missions, j’ai pu apprendre énormément de choses sur l’éco-conception et sur l’accessibilité. J’ai également pu découvrir de nouvelles notions telles que : le Numérique Responsable, le label NR et le CRM Salesforce. 

APB : Tu as pris ton poste le 30 mai dernier, comment se sont passés tes 1ers jours ?   

MF : Mes premiers jours au sein de l’association se sont très bien passés, j’ai été chaleureusement accueillie par Emmanuel ARRECHEA, avec qui j’avais déjà pu travailler sur le projet PEPPY. J’ai ensuite rencontré les autres membres de l’équipe, ce qui m’a permis d’être à l’aise et de me sentir intégrer dès le départ. Emmanuel m’a ensuite présenté les projets et les missions sur lesquels j’allais travailler ce qui m’a permis d’avoir une idée précise et détaillée de mon travail au sein de l’association. J’ai ensuite pu rapidement commencer mes diverses missions au sein de l’antic. 

APB : Les Rencontres Numériques 2022 arrivent très vite le 29 septembre prochain, tu as travaillé à l’amélioration des outils numériques de l’événement, tu peux nous en dire plus ?  

MF : Pour améliorer les outils numériques de l’événement, ma mission consiste principalement à créer un formulaire de pré-inscription accessible.  

De plus, avec Nathalie Sauzeau (collègue d’Emmanuel) j’ai pu participer à la mise en page du site pour permettre de mettre en ligne les informations de l’évènement édition 2022 ce qui m’a permis de travailler autant sur la technique, comme le formulaire d’inscription ou l’accessibilité, comme sur les contenus communication. 

J’ai également travaillé sur le cahier des charges du site pour améliorer son éco-conception
 

APB : tu es engagée jusqu’à début septembre 2022 pour cette collaboration, quelles sont les prochaines étapes déjà programmées ?   

MF : Les prochaines étapes programmées sont :  

  • Réalisation du cahier des charges sur l’accessibilité du site internet de l’antic 
  • Réalisation du cahier des charges sur l’éco-conception des sites web de l’antic et des rencontres numériques 
  • Réalisation de divers documents (veille, fiches pratiques) sur la production de contenus multimédias